janv 19 Qu'espérer de 2016 ?

Catégorie : Actualités


2015 est une année à oublier. Entamée et conclue par de terribles attentats qui ont endeuillé la France entière et particulièrement impacté le secteur musical, elle a aussi vu la fragilisation – voire la suppression pure et simple – de nombreuses structures musicales franciliennes, frappées de plein fouet par la conjonction de changement d’équipes municipales, de la crise des finances publiques en mode domino, et plus généralement d’une forme d’abandon des grands enjeux de politique culturelle [1].

Dans ce contexte, et puisque nous sommes encore dans la période des vœux, qu’espérer de l’année qui débute ?
Que les élus locaux prennent conscience de la richesse des différentes initiatives culturelles sur leur territoire et puissent les accompagner au mieux (c’est dans cette optique que nous entamerons en 2016 une collaboration avec l’Association des Maires d’Île-de-France).
Que la dimension culturelle soit au cœur de la recomposition territoriale en cours (installation de la Métropole du Grand Paris, fusion d’intercommunalités en grande couronne), dans une approche qui privilégie le maillage et la diversité des acteurs et des initiatives plutôt que la concentration des moyens sur quelques gros équipements/évènements.
Que le nouvel exécutif régional poursuive et amplifie les efforts menés ces dernières années en faveur des pratiques actuelles de la musique et plus généralement de la diversité culturelle [2].
Que l’Etat et les collectivités profitent de cette période de reconfiguration pour installer de vrais outils de concertation et de co-construction des politiques culturelles.
Que les « acteurs de terrain », enfin, continuent malgré la crise de miser sur la solidarité, la coopération, l’intelligence collective…
Une liste au père Noël un peu tardive ? Nous y voyons plutôt les conditions indispensables au maintien et au développement d’activités devenues essentielles pour les territoires et les habitants de notre région. 
Mobilisé pour contribuer à l’ensemble de ces évolutions, le RIF vous souhaite une très belle année 2016.


[1] Cf. notamment l'article de Télérama "En Île-de-France, les petites salles de concerts sont les premières victimes de la crise" (+), ou encore les messages d'alerte récents lancés par Musiques Tangentes à Malakoff (+) et des usagers du Cap à Aulnay-sous-Bois (+).

[2] Cf. la contribution du RIF "Pour un Acte II de la politique régionale en faveur des pratiques actuelles de la musique" (+)