nov 27 Mesures de sûreté - sécurité des établissements recevant du public

Catégorie : Actualités


Suite aux attentats du 13 novembre

/// ADAPTATION DE LA POSTURE VIGIPIRATE 

La posture Vigipirate en vigueur depuis le 1er septembre 2015 a été adaptée (note du ministère de l’intérieur téléchargeable ici). Deux mesures sont élevées à leur plus haut niveau de contrainte.

  • Renforcer la surveillance et le contrôle : A ce titre les « préfets examineront l’opportunité de maintenir ou non les grands rassemblements au regard du contexte local, du niveau de la menace dans leur département et de leurs capacités à sécuriser les rassemblements ou lieux de forte affluence »
  • Contrôler les accès des personnes, des véhicules et des objets entrants : A ce titre, les sites sensibles [dont les lieux culturels] feront l’objet de mesures particulières de surveillance. »

Le Haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) au ministère de la culture et de la communication a adressé ce 19 novembre une communication au sujet des manifestations culturelles. Elle détaille les mesures à prendre pour les manifestations en intérieur  et celles en extérieur et précise les mesures spécifiques à l’Ile-de-France. Elle est téléchargeable ici. La liste des 50 plus grandes salles de Paris qui vont être contactées par la préfecture de police afin de valider le dispositif de sécurité mis en place est téléchargeable ici.

Il a adressé en date du 21 novembre une « Communication relative à l’adaptation du plan Vigipirate » concernant la posture « COP 21 » activée à compter du 23 novembre jusqu’au 14 décembre. Cette communication qui récapitule les actions de renforcement du contrôle et de la surveillance est téléchargeable ici.

/// MESURES À METTRE EN OEUVRE ET CONTACTS

Relations avec les services de l’Etat :

  • La direction générale de la création artistique (DGCA) a mis en place un service destiné à tous les acteurs du spectacle vivant et des arts plastiques pour toute question relative à la sécurité (sécurité, assurances, consignes et accueil en cas d’urgence) :
    06 38 54 41 64 / info.securite.dgca@culture.gouv.fr.

  • Une liste de correspondants en DRAC assurant la liaison avec les préfectures sur les questions de sécurité est en cours de constitution. Elle vous sera communiquée dès que possible.

Concernant l’encadrement législatif des activités privées de sécurité, vous pouvez consulter le livre VI du Code de la sécurité intérieure.

Les producteurs / diffuseurs / exploitants de lieux susceptibles d’accueillir du public sont invités à prendre attache auprès du commissariat de police dont dépend le lieu de représentation en veillant, autant que possible, à coordonner leurs demandes. Celui-ci pourra apporter conseils, expertises et au besoin prendre les mesures nécessaires au renforcement des modalités de sécurité-sûreté.

Les mesures de sûreté-sécurité que vous pouvez mettre en œuvre à court terme :

Accroissement du contrôle d’accès des personnes aux lieux et réduction des rassemblements avant l’accès à la salle :

  • Renforcement de la sécurité avant l’accès à la salle (par exemple par la présence de maîtres-chiens)
  • Renforcement des équipes d’agents de sécurité-sûreté (ADS) pour les palpations de sécurité et inspections visuelles des bagages à main
  • Ouverture plus précoce des portes de la salle pour fluidifier les accès
  • Information préalable des publics pour leur demander de se présenter sans sacs ni bagages
  • Dispositifs de contrôle supplémentaires (contrôle visuel par caméra des abords et accès, détecteurs de métaux portatifs…)

La préparation des équipes et des lieux pour l’accueil du public :

  • Réunion des équipes du lieu pour rappel des consignes de sûreté-sécurité et mesures prises pour organiser la sûreté-sécurité des personnes, des bâtiments et des biens
  • Vérification des circuits de caméras et des bandes d’enregistrement si ces dispositifs existent
  • Révision ou mise en vigueur de plans d’évacuation ou de sécurisation des publics en cas d’attentat commis à l’intérieur ou à l’extérieur des établissements (y compris organisation d’exercices d’évacuation et de simulation)
  • Evaluation des moyens humains et techniques à mettre en œuvre à court terme, estimation des surcoûts (cf. ci-après, mise en place d’un fonds dédié)

 Mesures coordonnées entre le ministère de l’intérieur et le ministère de la culture et de la communication :

  • Des lignes directrices de sûreté-sécurité sont en cours d’élaboration par le ministère de la culture et de la communication en lien avec le ministère de l’intérieur. Dès que celles-ci seront connues, elles vous seront précisées sur cette page.

/// SOUTIEN

Un fonds d’aide exceptionnel visant à participer à la sécurisation des lieux et à aider financièrement les professionnels du spectacle dont l’activité est mise en péril du fait d’annulations ou de forte chute d’activité liée aux attentats est en cours de mise en place. Il devrait être opérationnel dans quelques jours.

Vous vous posez bien d’autres questions, n’hésitez pas à nous les soumettre : nous mettrons tout en œuvre pour vous apporter des réponses et vous orienter et alimenterons cette page au fur et à mesure au cours des prochains jours.

Pour toute question liée aux répercussions des attentats sur l’activité des entreprises de spectacles numéro vert CNV : 0800 941 333

Cellules de soutien psychologique :

  • d’Audiens 06 72 23 38 71 / 01 40 28 33 03
  • du PRODISS 01 40 28 33 03

 

Source : CNV