oct 18 Mercredi 18 octobre : la "Journée noire des associations"

Catégories : Actualités / Administration, juridique et social

Le RIF se rallie à la "Journée noire des associations" ! 

Pourquoi s'engager ? 

La gouvernement a décidé de manière unilatérale, la suppression de 150 000 emplois aidés dès 2017, et 110 000 supplémentaires en 2018. Compte tenu de la fragilité des associations, beaucoup seront contraintes à des licenciements. Cet immense plan social a été acté sans aucune concertation et dans une approche strictement comptable. Le CAC, collectif des associations citoyennes lance ainsi un appel pour dire Non à l'immense plan social sur les emplois aidés ! Les signataires appellent tous les citoyens et toutes les associations à : 

- Alerter dès maintenant leurs parlementaires, qui vont débattre du budget 2018 au mois de novembre, avec les syndicats de salariés et avec des collectivités locales qui partagent les mêmes préoccupations


- Faire du mercredi 18 octobre, jour du "forum national des associations et fondations", une journée noire pour les associations partout en France, sous la forme de leur choix, en s'habillant de noir pour symboliser leur mort programmée, en portant un brassard "en grève" ou par toute autre action symbolique, festive, contestatrice…

 

---------> Pour signer l'appel, c'est ici

 

Enquête sur la suppression des contrats aidés ! 

Afin d’évaluer l’impact que peut avoir la réduction des contrats aidés sur le secteur associatif, une enquête flash, pilotée par l'UFISC et la FEDELIMA, est lancée auprès de ses organisations membres, de leurs adhérents et plus largement auprès des acteurs de l'économie sociale et solidaire. Le questionnaire en ligne reste accessible jusqu'au 30 octobre pour une deuxième consolidation des données début novembre.

Si vous souhaitez diffuser cette enquête au sein de vos réseaux (hors adhérents UFISC), merci de contacter l'UFISC en amont par mail à contact@ufisc.org. Cette précaution est indispensable pour anticiper le flux de réponses au questionnaire et éviter tout problème technique. 

 

---------> Pour participer à l'enquête c'est ici !

 

 

© Newsletter de la FEDELIMA - Octobre 201