mai 11 L’inquiétude grandit…

Catégories : Actualités / La Une / Financement, politiques culturelles

Si la situation est compliquée pour les acteurs culturels depuis plusieurs années déjà, la menace se précise ces derniers mois : arrivée de nouvelles équipes municipales suites aux élections de l'an passé, baisse des dotations de l’Etat aux collectivités et plus généralement crise des finances publiques, flou entourant la réforme territoriale en cours ou encore incidences d’une politique européenne peu favorable aux acteurs associatifs… Un cocktail explosif qui commence à faire ses premières victimes dans un paysage musiques actuelles francilien déjà fragile : des festivals annulés (Bonne Machine à Conflans-Sainte-Honorine, Rock in kiosque à Saint-Michel sur Orge, All Access à Etampes, Oh les voix à Fleury Merogis…), des structures qui disparaissent ou sont menacées à très court terme (Universailles Musiques, l’Espace Jeunes de Marly-le-Roi, la MJC de Savigny-sur-Orge, les Zuluberlus à Colombes…) et plus généralement beaucoup d’initiatives fragilisées par des baisses de subvention conséquentes et souvent brutales.

C’est dans ce contexte que certains de nos réseaux comme le Pince Oreilles (Signal d'alerte pour le maintien des initiatives citoyennes dans le secteur des musiques actuelles en Seine et Marne) ou le CRY (communiqué récent), mais aussi certains de nos partenaires (Fédération Régionale des MJC, Collectif des associations citoyennes), ont souhaité alerter élus et citoyens sur la gravité de la situation. Car derrière ces cas d’urgence, ce sont des activités – parfois anciennes de plusieurs dizaines d’années – qui sont balayées, au grand désarroi des musiciens, des usagers, du public… Ce sont aussi des dizaines d’emplois détruits ou menacés, dans le cadre d’un désolant plan social invisible…

Certes les collectivités connaissent pour une bonne part de véritables difficultés budgétaires. Mais il y a aussi en toile de fond un certain nombre de choix politiques que nous ne pouvons observer sans réagir. Car, plus que jamais, nous sommes convaincus que le secteur musical – et plus généralement culturel – est une force sur laquelle s’appuyer pour donner une âme à ces nouveaux territoires en train d’émerger en Île-de-France et répondre aux enjeux socio-économiques, sociétaux, éducatifs qui se dressent devant nous. 

 

À lire, à relayer, à partager :

  • le Signal d'alerte pour le maintien des initiatives citoyennes dans le secteur des musiques actuelles en Seine et Marne (Pince Oreilles) / lien
  • le communiqué du CRY : « Silence on CRYse » / lien
  • les communiqués de structures en danger ou en voie de disparition : la pétition lancée par l’Association Espace Jeunes, dont les activités vont être municipalisées par la mairie de Marly-le-Roi (ici), le communiqué de l’association Universailles Musiques, contrainte à la dissolution faute de reconnaissance et de soutien par la ville de Versailles (ici), les mobilisations de la MJC de Savigny-sur-Orge et de la MJC Centre Social de Chilly-Mazarin suite à des décisions récentes du conseil municipal de ces deux villes plaçant en grand danger ces structures (ici et ici), le communiqué de la MLC La Citrouille de Cesson - Vert Saint Denis (77) menacée par une baisse drastique de la subvention du syndicat intercommunal (ici), le communiqué de l’association Zebrock engagée dans un nouveau plan de redressement (ici)…
  • la désormais tristement célèbre Cartocrise / lien
  • l’appel à témoignage « décisions financières 2015 et difficultés associatives » du Collectif des associations citoyennes / lien
  • le communiqué du RIF « Elections départementales et régionales, réforme territoriale… le secteur musical francilien est une force sur laquelle s’appuyer » / lien