juin 11 Etude RIF / Les services proposés aux musiciens dans les structures de musiques actuelles franciliennes

Catégories : Actualités / Accompagnement des artistes


Dans le cadre de leur mission d'observation, le RIF et les réseaux départementaux qui le composent ont entrepris la réalisation d'une étude sur les services proposés aux musiciens dans les structures de musiques actuelles franciliennes, actuellement en cours de finalisation.

Cette étude est née d’un double constat, particulièrement prégnant lors du dernier état des lieux des structures des réseaux départementaux publié en 2013 : l’accompagnement des musiciens aux différentes étapes de leurs parcours, amateurs ou professionnels, a pris une place primordiale dans le projet des structures adhérentes de nos réseaux ; mais cela se décline par des activités très diverses, parfois difficiles à appréhender via des indicateurs classiques et encore peu valorisées et reconnues. Il nous a donc semblé important d’en faire une analyse plus fine, d’aller voir plus précisément ce qui se cache derrière les termes information-ressource, répétition, accompagnement, résidences…
Pour cela, un questionnaire très complet a été administré auprès de quasiment 150 structures, les données recueillies étant dans un deuxième temps complétées par une phase qualitative constituée d’entretiens avec des salariés de structures adhérentes et des musiciens concernés par les services mis en place par ces dernières. Une démarche qui nous permet aujourd’hui de disposer d’une matière très importante et assez inédite sur ce sujet.

S'appuyant sur un premier document présenté lors de la rencontre du 19 mai à La Pêche (téléchargeable ci-dessous) ne restituant qu'une partie des données, essentiellement quantitatives, l'objectif est désormais de mettre en débat les principaux enseignements révélés par ce travail lors de temps de rencontres, de rendez-vous, de réunions de travail avec les structures adhérentes, avec les musiciens, avec nos partenaires professionnels et institutionnels.
Et d’aboutir ainsi à l’automne 2015 à la publication d’un rapport final enrichi de ces échanges et contributions.