avr 28 Communiqué de l'Assemblée Générale de Zebrock / 22 avril

Catégories : Actualités / Financement, politiques culturelles

[Communiqué] Le 22 avril 2015

L'Assemblée générale ordinaire de Zebrock s'est tenue mercredi 22 avril, accueillie dans les locaux du centre Fleury-Goutte d'Or-Barbara à Paris
Dans cette période cruciale pour l'association, l'Assemblée générale a approuvé à l'unanimité le rapport d'activité, affichant une grande fierté devant le volume et la qualité du travail accompli, pointant particulièrement la façon dont les engagements éthiques, moraux et sociaux qui vertèbrent le projet de l'association sont présents avec inventivité dans les activités musicales, éducatives et culturelles de Zebrock.

La situation très difficile de Zebrock et les conditions de la poursuite de son projet étaient bien sûr à l’ordre du jour. Cette situation se caractérise par un nouveau plan de restructuration avec quatre suppressions de postes, des mesures sévères de chômage partiel pour une équipe ramenée à quatre personnes et la nécessité d’un déménagement. La cessation de paiement et le redressement judicaire sont examinés le 7 mai par le Tribunal de grande instance.

Les adhérents sont révoltés devant "ce gâchis" et regrettent que les appels au soutien lancés voici plusieurs mois n'aient pas été entendus et suivis d'un accompagnement préventif. Ils regrettent que collectivités territoriales et Etat n'aient pas su s'emparer des acquis de Zebrock à la mesure des exigences de l'éducation artistique et culturelle à la chanson et aux musiques actuelles, ce qui leur était proposé. 
Ils condamnent l'attitude irresponsable du Crédit coopératif qui en modifiant unilatéralement les règles d'une relation de confiance a accéléré un processus destructeur quand il fallait sécuriser l'association qui sortait d'un premier plan de restructuration et créait les conditions de l'assainissement de ses comptes, en réduisant ses charges et en conquérant de nouvelles recettes.

Les adhérents dénoncent le décalage flagrant entre les discours, les enjeux actuels et les moyens alloués à la vie culturelle en France et en Europe en général. Zebrock n'échappe pas à l'air du temps, particulièrement néfaste pour à la vie artistique et culturelle.

L'assemblée générale se réjouit que lors du Comité de suivi de Zebrock, qui réunit annuellement les partenaires du projet de l’association : département de Seine Saint-Denis, Région Ile de France, Préfecture de Seine Saint-Denis, agglomération Terres de France et Sacem, chacun ait affirmé clairement son souhait de voir le projet se poursuivre dans la sécurité.

Elle a adopté un projet d’activité renouvelé avec en son cœur : la musique.

Reposant sur la réalité des financements acquis pour 2015 et au-delà, il maintient le profil d’activité de l’association : éducation artistique et culturelle, soutien et développement de la jeune scène musicale, lien social avec les publics populaires. Bien sûr il est traversé des problématiques de transmission et de patrimoine qui sont un moteur du projet éducatif de Zebrock et il continue de porter haut ses valeurs et engagements, valeurs progressistes à nos yeux plus nécessaires que jamais dans cette période où reculs et dogmatismes se conjuguent pour obscurcir l’avenir.

Cependant, le défi est sérieux : il ne sera relevé qu’avec le soutien et l’engagement des amis de Zebrock et l’accompagnement constant des partenaires pour la stabilisation économique du projet mais aussi, et cela nous importe, sur ses contenus.

Les adhérents ont tenu à renouveler leur confiance unanime dans le Conseil d'administration et son président, ainsi que dans l'équipe et son directeur qui mènent avec créativité et combativité le projet de l'association.

Tous restent mobilisés pour que le redressement de Zebrock s'opère dans les meilleures conditions possibles et sont vigilants pour que les engagements soient tenus et que le tour de table des partenaires s'élargisse dès 2016. Ils réaffirment que le financement public de la culture est nécessaire: c'est un gage de la démocratie.

En toute indépendance, avec la conviction de défendre un projet original où action culturelle et éducation populaire s’entremêlent, l’association s'emploie à définir un nouveau modèle économique pour un projet d’avenir conjuguant capitalisation des acquis et intégration des nouveaux usages que fait naître l’ère numérique.

En avant Zebrock !